Tant pour la planification de l’entretien de voies communales que pour l’attribution des dotations par l’État, la collectivité a besoin d’un outil métier. 


Le diagnostic de son réseau routier pour obtenir le budget nécessaire

Chargées d’entretenir les routes, places et autres espaces publics, les collectivités ne jouissent pas toutes de la même compétence ni des mêmes financements. La capacité d’une autorité locale à fournir des routes sûres avec des ressources limitées est déterminée par sa situation géographique et l’étendue de son territoire opérationnel. 

La DGF (Lire notre article complet sur la Dotation Globale de Fonctionnement) se base sur le tableau de classement des collectivités pour définir le budget alloué par l’État à la gestion de leur voirie. Cette ressource budgétaire est importante pour les communes qui se doivent de fournir un état des lieux précis de leur patrimoine voirie pour se la voir accorder. 

Les collectivités, au travers d’un tableau de classement à jour, se voient allouer cette ressource financière sur la base réelle des routes qu’elles ont à leur charge. Ce tableau définit précisément quel est le linéaire des voies pour les voies dont la commune ou l’intercommunalité a la responsabilité. La connaissance du linéaire de son patrimoine, passant principalement par le tableau de classement, est requise. 


Le SIG et le diagnostic, au service de la définition du Plan Pluriannuel d’Investissement 

Ce Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI) établit pour 5 ans, les sujets prioritaires de la ville et détaille les financements alloués chaque année. Ré adapté chaque année, il est la véritable bible à la politique du conseil municipal pour toute la durée de son mandat. Cette feuille de route déclinée, informe les citoyens des actions engagées et de leur calendrier.

Utile tant à l’échelle de la commune entière, qu’à l’échelle des services, ce plan inclut donc le financement des travaux d’entretien et d’amélioration de la voirie. 

Les étapes de la définition du PPI voirie

  • Connaître les ressources financières allouées à votre collectivité (la DGF)
  • Identifier tous les projets pour établir la répartition du budget
  • Estimer la part des travaux d’entretien et de rénovation de la voirie
  • Chiffrer les coûts d’investissement nécessaires
  • Établir un calendrier de ces actions

Un logiciel de voirie pour mieux gérer/anticiper les travaux ?

La connaissance fine des infrastructures, des travaux réalisés et à venir sur ses voies, est gage de qualité du réseau routier et de sécurité pour ses utilisateurs.

Référencez vos voies dans Mon Territoire Voirie et mettez les à jour facilement

Mon Territoire Voirie, vous conseille sur la gestion des travaux du réseau routier 

Un module de Mon Territoire Voirie, logiciel de gestion des voies, vous permet d’avoir cette connaissance fine des territoires et cette vision de la prospective travaux. 

Mon Territoire Voirie vous aide à déterminer les portions de voies à rénover pour un budget donné. L’algorithme poussé, vous propose une liste de travaux à entreprendre en restant conforme à l’enveloppe budgétaire indiquée dans ce même outil. En plus du budget annuel total, vous indiquez vous même les coûts de roulement, de reprofilage par type de voie. 

Les travaux proposés sont triés par ordre d’urgence au regard du niveau de criticité du relevé de dégradation des voies que vous avez paramétré.

Basés sur ces informations, vous gérez vos travaux dans un tableau dédié détaillant pour chaque programme : l’état, le maître d’ouvrage, le budget restant et le réalisé, le début et la fin prévisionnelle, le début et la fin effective, etc. 

Vous gardez une main complète sur votre prospective de travaux et un œil attentif sur ceux en cours et déjà réalisés.