Besoin du client

Commandé par l’Agence de l’Eau et l’Ordre des Géomètres-Experts, ce projet fait suite à un constat : la mer et sa bordure littorale connaissent un important développement d’activités anthropiques pouvant conduire à une artificialisation complète des milieux. Ces activités sont souvent génératrices de conflits d’usages et d’atteintes à l’équilibre biologique du milieu maritime et des paysages littoraux.

Afin de pouvoir atteindre les objectifs visés par les Directives-Cadres européennes sur l’Eau (DCE) et Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM), il est nécessaire d’assurer la planification spatiale maritime. Cette planification passe par la connaissance cartographique du territoire et en particulier des limites des propriétés des personnes publiques et privées. La représentation de cette cartographie doit être visualisable en 3 dimensions afin de percevoir correctement les superpositions d’activités humaines et des dynamiques naturelles.

Deux zones pilotes ont été définies pour réaliser l’expérimentation : une zone située le long du littoral du département des Bouches-du-Rhône ainsi que la zone du Bassin de Thau en Languedoc-Roussillon.

Déroulement du projet

Ce projet s’est déroulé en 2 phases de productions : audit et création de données puis développement de la plateforme web.

La phase d’audit a été l’occasion de rencontrer un grand nombre de structures publiques et privées intervenant sur ces territoires : Préfecture Maritime, IFREMER, Conseils Généraux, Conservatoire du Littoral, etc. Ces rencontres ont permis d’évaluer le volume de données existant ainsi que les traitements à y apporter, les données à créer, ainsi que les attentes de ces gestionnaires locaux envers l’outil à développer.

La phase de développement a permis d’intégrer les données dans une interface web de consultation, d’interrogations et de traitements qui devait apporter aux acteurs territoriaux une aide pour la gestion des problématiques d’aménagements recensées lors de la première phase.

Production

SOGEFI a traité ou créé plus d’une centaine de couches géographiques maritimes et littorales. Ces couches réalisent l’inventaire, le positionnement, l’enregistrement et la mise à jour des réglementations, activités, usages, droits et servitudes situés dans l’espace littoral et marin ainsi que l’identification des responsables correspondants.

Nous avons également développé une plateforme « WebSIG » qui permet la visualisation et l’interrogation de ces données géographiques en 2 et 3 dimensions. Plusieurs fonctions annexes ont été développées afin d’assurer l’exploitation optimale du portail : Accès filtrés selon l’utilisateur, gestion de la temporalité des données, analyse spatiale ou encore impressions personnalisées.

BACK