Actualités

Modifié le 03/07/2024

L’évolution de l’éclairage public

Découvrez l’évolution historique de l’éclairage public, de Saint Louis aux technologies modernes, et comment le Système d’Information Géographique (SIG) Mon Territoire Carto révolutionne la gestion des installations d’éclairage pour une sécurité et une efficacité optimales.

Contexte historique

L’éclairage public a toujours visé à assurer la sécurité nocturne. Au Moyen Âge, se déplacer en ville la nuit sans lumière était difficile à cause de l’insécurité. En 1258, le roi Saint Louis tenta d’y remédier en ordonnant que chaque propriétaire éclaire sa façade avec un pot-à-feu, mais cet ordre ne fut pas appliqué par crainte des incendies. En 1667, sous Louis XIV, l’éclairage public moderne fit son apparition grâce à Gabriel Nicolas de La Reynie, qui fit installer des lanternes suspendues aux coins et au milieu des rues de Paris, ce qui valut à la ville le surnom de « ville lumière ».

L’évolution des moyens d’éclairage dans les villes

Les technologies d’éclairage ont évolué au fil du temps, et il est crucial de comprendre les avancées qui ont mené aux réseaux et à la gestion de l’éclairage actuels. Voici un aperçu historique de ces progrès.

  • 1258 : Saint Louis ordonne l’éclairage des façades avec des pots-à-feu.
  • 1667 : Nicolas de La Reynie installe les premières lanternes publiques à chandelles à Paris.
  • 1744 : Bourgeois de Châteaublanc invente la lanterne à réverbère, utilisant de l’huile de tripes.
  • 1784 : Ami Argand introduit le bec à courant d’air pour les réverbères à huile.
  • 1820 : Apparition des lanternes à gaz à Londres, remplacent progressivement les réverbères à huile.
  • 1878 : Introduction de l’éclairage électrique à Paris avec les lampes à arc électrique.
  • 1879 : Joseph Swan invente la première lampe à incandescence, perfectionnée par Thomas Edison.
  • 1910 : Georges Claude invente les tubes à néon pour l’éclairage décoratif.
  • 1930 : Introduction des lampes fluorescentes.
  • 1959 : Invention des lampes halogènes.
  • 2000s : Adoption généralisée des lampes LED pour leur efficacité énergétique et longue durée de vie.

Lampe à arc et lanterne à gaz, Paris, 1910   

La gestion moderne de l’éclairage avec Mon Territoire Carto

Aujourd’hui, la gestion de l’éclairage public a évolué pour devenir plus sophistiquée et intégrée grâce à des outils comme le Système d’Information Géographique (SIG) Mon Territoire Carto. Ce SIG représente une avancée majeure, permettant une gestion détaillée et en temps réel des installations d’éclairage. Grâce à Mon Territoire Carto, les collectivités peuvent :

  • Cartographier et suivre précisément toutes les installations d’éclairage. (mâts, armoires électriques, appareillages, etc.)
  • Identifier les équipements énergivores et planifier leur remplacement par des solutions plus durables, telles que les LED.
  • Planifier et gérer les interventions sur le terrain de manière efficace, réduisant ainsi les coûts et les perturbations.
  • Contribuer à la transition énergétique, en intégrant des technologies modernes comme la détection de présence et l’alimentation photovoltaïque.

En suivant l’évolution de l’éclairage public, Mon Territoire Carto s’inscrit dans une longue tradition d’innovation, aidant les collectivités à répondre aux défis modernes de manière durable et efficace. Cette continuité historique montre comment chaque avancée technologique a contribué à améliorer la sécurité, l’efficacité et la gestion des espaces urbains.

Envie d’en savoir plus ?

L’information géographique disponible en Open Data sur mon territoire

Vous êtes une collectivité et souhaitez accéder à vos données et toute l’open data utile sur la parcelle et son environnement et gérer votre éclairage public ? Rendez-vous sur Mon Territoire Carto portail cartographique SIG complet des collectivités.