L’Open data correspond à des données disponibles en accès libre de façon numérique et réutilisables par tous. Par L’Open Data, un nombre important de données et informations est mis à disposition de tous gratuitement. Cette donnée peut être d’origine publique ou privée, produite par l’Etat, une collectivité locale, un service public, ou encore une entreprise.


Quels sont les avantages de l’Open data ?

Mettre à disposition de tous cette donnée gratuite permet une création de valeur autour de cette dernière. En effet, les administrations, les associations ou encore les entreprises accédant facilement à cette donnée, peuvent ainsi les exploiter en développant des solutions utiles tant pour des applications privées que professionnelles. Elles contribuent donc à améliorer les services rendus sur diverses thématiques sociales, économiques ou environnementales à destination de tous.


Quels sont les principes/réglementations auxquels doivent répondre les données publiques ouvertes ?

On parle d’Open data lorsque les données numériques sont libres d’accès et d’utilisation, pour cela elles sont publiées selon les critères suivants :

  • Tous les éléments sont disponibles. Il n’y a pas de restrictions en matière de confidentialité, de sécurité ou de droits d’accès.
  • Les données sont telles que collectées à la source, le moins altéré possible. Elles sont fournies aussi rapidement que possible pour maintenir leur valeur. 
  • Les données sont ainsi accessibles au plus grand nombre et pour des finalités diverses. Non discriminatoire, toute personne peut accéder à ces données sans obligation, ni inscription préalable.
  • Il n’y a pas de propriétaire et ne sont pas soumises à des droits d’auteur.

Quels sont les avantages pour les administrations publiques liés à l’open data ?

Le partage de certaines données est une obligation pour les administrations et les établissements chargés d’une mission de service public. La donnée ouverte simplifie et améliore la relation entre la ville et ses administrés. L’Open data rend l’information transparente et disponible pour tous les acteurs du territoire. La publication de la data pour une collectivité est l’occasion pour celle-ci, d’afficher clairement ses actions et ses résultats, d’améliorer ses outils et ses modes opératoires de communication auprès des ses administrés et d’ouvrir de nouvelles opportunités de développement de services sur son territoire. Les données publiques permettent également d’analyser l’activité de la communauté et d’en optimiser la gestion. L’objectif est bien de donner accès aux données transformées en informations à tous les citoyens.


Qui propose des données ouvertes ? Qui sont les fournisseurs ?

Le plus grand fournisseur d’open data est le gouvernemental par le biais de Data.gouv.fr, plateforme des données publiques, le 1er guichet d’Open data avec près de 40 000 jeux de données. Il est utile à la diffusion de ces données par des acteurs variés tel que le gouvernement (les ministères), l’INSEE, l’IGN, Santé publique France, l’assurance maladie, etc. et d’autres acteurs plus locaux pour des données au niveau régional. Cette plateforme permet aux services publics de mettre en ligne des données et aux intéressés de pouvoir en prendre connaissance, les télécharger ou identifier les réutilisations des données proposées.

Etalab, département de la direction ministérielle du numérique (DINUM) assure la mise en œuvre de la stratégie Data donnée par l’Etat, par notamment l’animation de data.gouv.fr et la coordination du Service Public de la donnée.

L’Insee Institut national de la statistique et des études économiques a une place notoire dans l’OpenData. L’institut collecte, produit, analyse et diffuse des informations.

Un autre grand acteur historique de l’OpenData est Openstreetmap, projet de cartographie collaborative en ligne qui propose une base de données géographique libre. Elle s’enrichit quotidiennement par plus d’un million de contributeurs, de tout profil . 


Existe-t-il de l’open data sur les permis de construire ?

Dans le cadre de l’ouverture des données, une grande partie des informations concernant les autorisations d’urbanisme sont renseignées dans la base de données Sitadel. Dans Mon Territoire, notre portail de valorisation des données cartographiques, vous retrouvez les informations d’Autorisation de Droits des Sols de votre territoire issues de la base de données SITADEL : Lisez notre article complet sur la donnée SITADEL. Ainsi les autorisations délivrées depuis 2013, concernant les permis de construire (PC), les déclarations préalables (DP), les permis d’aménager (PA) ou les permis de démolir (PD) sont visibles depuis Mon Territoire.

En simple visualisation ou par un formulaire de requêtes avancé, ces données libérées sont dans nos applications. Si vous êtes une collectivité instruisant les permis, Mon Territoire Carto peut aller plus loin en les interfaçant simplement avec votre outil d’instruction de droit des sols.


Existe-t-il de l’open data sur le cadastre ? Comment consulter le cadastre gratuitement ?

Les données cadastrales, fond de plan, sont des données ouvertes consultables et libres de réutilisation. Le plan cadastral français diffusé par Etalab est téléchargeable librement depuis septembre 2017. Composé de huit couches différentes, elles sont téléchargeables par département, par commune ou France entière (pour certaines couches). Pour consulter le cadastre en ligne, l’alternative au portail cadastre.gouv est Mon Territoire Découverte. Mis à jour en continu avec une fiche parcelle complète mise à jour tous les 3 mois, vous y trouvez des informations telles que :

Pour en savoir plus sur l’open data ou notre exploitation de celle-ci dans nos APIs ou nos solutions, contactez-nous.